Wadi Rum

Les bédouins

Un peuple local extraordinaire appelé Bédouins s’occupera de vous lors de votre voyage.
Ces gens vivent dans le Wadi Rum depuis des milliers d’années, luttant pour survivre dans son environnement hostile. Ils ont été chasseurs, pasteurs, agriculteurs et commerçants, car le « Rum » est proche des frontières nationales. Même les célèbres Nabatéens occupaient autrefois Rum, laissant derrière eux plusieurs structures, dont un temple.

Les populations locales ont acquis la notoriété  lorsqu’elles ont rejoint les forces de la révolte arabe sous la direction du roi Fayçal et ont combattu les armées d’occupation turque et allemande avec Lawrence d’Arabie pendant la révolte arabe (1917/18). Lawrence lui-même fait de nombreuses références au Wadi Rum dans son livre best-seller « Les sept piliers de la sagesse », un titre apparemment inspiré par l’une des imposantes montagnes de Rum. Les exploits de Lawrence sont devenus une partie du folklore local, et certains sites touristiques populaires portent son nom.

Pratiquement toutes les personnes vivant dans et autour du Wadi Rum sont d’origine bédouine et, jusqu’à récemment, menaient une vie nomade, s’appuyant sur leurs troupeaux de chèvres. Ils appartiennent à sept groupes tribaux, dont les trois plus importants sont la tribu Zalabia qui constitue la majorité des habitants du village de Rum ; car le village de Rum est le seul village à l’intérieur de la zone protégée ; la tribu Zalabieh est en grande partie responsable des services touristiques et gère de nombreuses excursions en jeep et en chameau. Ces services sont organisés par la Coopérative de tourisme du « Rum », une société gérée localement qui partage l’activité touristique entre les villageois.

L’autre groupe tribal important est la tribu Zweideh, basée dans les villages de Diseh à la lisière nord de la zone protégée. Ils gèrent également des services touristiques, notamment des campings et des visites guidées en véhicule. Les Zweideh ne dépendent pas entièrement du tourisme pour leur subsistance, ayant accès à une grande source d’eau souterraine qui leur permet de pratiquer une agriculture rentable

Les autres tribus sont les tribus Sweilhieen, Omran, Godman et Dbour. Ils vivent dans différents villages dépendant principalement de l’élevage et en partie du tourisme. Même si la plupart des Bédouins locaux sont devenus des villageois, ils maintiennent toujours des troupeaux de chèvres pour le lait, la viande et le « jameed », un type de yaourt. Pendant certaines parties de l’année, certaines familles ou membres de la famille retournent à une existence errante avec leurs troupeaux. Peu, cependant, sont capables de continuer une existence véritablement nomade aujourd’hui et le mode de vie traditionnel bédouin est en train de disparaître rapidement.

Wadi Rum
Contact

Pour plus d'informations

Nous vous invitons à nous contacter via le formulaire ou par WhatsApp pour plus de renseignements.

Contact